La revue de presse

Sylvie Loussier & Nicole Lambert... une longue histoire !


DIAPORAMA LAMBERT& LOUSSIER

J’ai rencontré Sylvie Loussier lorsque j’étais une toute jeune dessinatrice,
et qu’elle remarqua les illustrations que j’avais faites de ses modèles dans le magazine « Parents ». Elle demanda à me rencontrer.
Le cœur battant, je poussai la porte de la boutique de la rue Bonaparte et entrai dans l’univers délicieux, élégant et fantasque de cette boutique célèbre dans le monde entier, Petit Faune,
la première maison de couture pour enfants.
Je ne savais pas alors qu’allaient se nouer une collaboration et une amitié qui dureraient toute ma vie ! J’ai vite été chargée
de toute l’image graphique de la marque, du papier à lettres aux tissus imprimés, des fresques dans la boutique et aux posters.
Sylvie est un curieux mélange : du côté paternel, ses ancêtres Tournemire, fougueux chevaliers auvergnats, la terre, la noblesse et la force. Du côté maternel, les épices, l’indolence, la musique d’Amérique du Sud. Mélangez, ajoutez une enfance passée en Algérie dans un éblouissement de couleurs, et vous obtiendrez, comme un parfum dont les différents ingrédients secrètement dosés composent une fragrance exceptionnelle, une artiste qui ne ressemble à rien de ce que l’on a vu auparavant.
J’ai beaucoup appris auprès de Sylvie. Elle a un sens étonnant des volumes et des couleurs. Avec elle tout devient inattendu, jamais vu, magique. Le plus gros travail n’est jamais laborieux. Je n’ai jamais rien su lui refuser ! Quand elle me demanda de sculpter, grandeur nature, deux petits faunes pour l’entrée de la boutique d’ouvrages,
je n’ai pas hésité et je suis devenue sculpteur.
Quelques années après Petit Faune, quand elle créa la marque Baghère (nom dont la baptisa son premier petit fils qui n’arrivait pas à dire Grand-Mère), j’étais aussi de l’aventure.
Quand mes enfants sont nés, elle a été leur marraine à tous les deux. Outre de merveilleux trousseaux sortis des archives de Petit Faune, elle leur a offert des choses inoubliables. Une maison de poupée ancienne pour ma fille, pour mon fils un vieux coffre mystérieux. Quand il l’ouvrit, fou de curiosité, une odeur de poivre et de cannelle envahit l’atmosphère.. Il y trouva toutes les affaires d’un pirate, un drapeau à tête de mort brodé à la main, un pistolet, des pierres précieuses dans un sachet de cuir, le portrait miniature d’une fiancée, quelques pièces d’or et une bouteille de rhum dont il eut droit de boire quelques gouttes au goulot.
C’est la magie de Sylvie. Créer des choses excellentes, que ce soit une boutique, des livres d’ouvrages si bien faits qu’ils se passeront de mères en filles, ou d’une petite robe d’enfant dont on se souviendra toujours.


Découvrez les collections de Sylvie Loussier
à la boutique de l'Île aux Fées - 66, rue Notre Dame des Champs, Paris VI
Tel : 01 43 25 07 59
sylvieloussier.strikingly.com

 

 

 

L'album du mois

TOME-18-couv

Les Triplés Miam-Miam !
Prix: 14,50 € - Je découvre

Référence : ISBN 978-2-913389-61-8
TVA 5.5 % : 5.5
: